• Che ou l'art des modèles

     

    Che ou l'art des modèles

     Lorraine / Serenity

     

     

    Ingénierie du vivant  II

     

     

    Che est un mot aussi plurivoque que notre "énergie". Il désigne une configuration dynamique relevant aussi bien de la nature que de l'art de la calligraphie, de la composition poétique, du gouvernement et de la guerre. L'utilisation de ce mot contredit pour la pensée chinoise toute possibilité d'opposer phusis et technè, spontanéité et manipulation, soumission et action, conformisme et efficacité et ce, qu'il s'agisse du gouvernement des humains ou du grand dispositif cosmique. En effet, che implique aussi bien la disposition des choses, des personnages d'une intrigue, des rapports de force politiques ou militaires.

    L'art du che méprise la violence non parce qu'elle irait à l'encontre d'un idéal moral, mais parce qu'elle n'est pas efficace ; car elle signe l'échec puis qu'elle s'oppose à la propension des choses au lieu de confirmer leur orientation.

    Les Chinois auraient sans doute immédiatement compris cet énoncé de Kauffman: "L'évolution n'est pas seulement le hasard saisi en plein vol. Elle n'est pas seulement un bricolage de situations factuelles. Elle est ordre émergent, respecté et amélioré par la sélection". 

    L'évolution darwinienne requiert l'existence préalable des vivants. L'ensemble des raisonnements qu'elle met en place la présuppose. Elle fait donc le pari que l'évolution biologique n'a pas besoin, pour poser son propre problème, qu'une solution soit apportée à la question de l'origine de la vie.

     

     

    Isabelle Stengers / La vie et l'artifice: visages de l'émergence

     

    * Che : Stengers fait bien référence au terme che (ne pas confondre avec chi).  Terme étudié par

    François Jullien dans son livre sur la civilisation chinoise "La propension des choses"


  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Mai à 06:56

    Bonjour à tous,

    Suite aux questions posées par certains lecteurs, j'ai ajouté une clarification sur cet article en bas de page.

     

    Cordialement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :