• Le triomphe de l'imagination

     

    Le triomphe de l'imagination

    Daniel Kessel

     

     

     

    Dans un présent soumis à des fortes pressions sociales, écologiques et humanitaires, de nouveaux paradigmes scientifiques, penseurs et artistes revendiquent l'imagination comme outil pour redéfinir notre réalité. 

    Tout au long de notre histoire, les images produites par les arts, celles élaborées par les mythes, narrations orales, l'écriture, le cinéma, la télévision ou les technologies de la communication, ont façonné notre réalité à travers le temps et nos cultures. Dit autrement : nous modelons le monde et la réalité à partir des formes et concepts qu'habitent notre imaginaire.

    Le danger de s'abandonner à la fantaisie (rêve en état d'éveil, courant de désirs) contraste avec la désolation des populations déplacées, l'imminente catastrophe écologique annoncée, les revendications légitimes  des femmes (encore à nos jours) sur leur rôle dans nos sociétés, sont le reflet  de la profonde crise que nous traversons. 

    La peur d'une fracture inattendue, qui de façon naturelle après les grandes guerres et les incontestables avancées sociales obtenues ces dernières décennies et, devaient  garantir une existence équitable est apparue dans la conscience collective. 

    L'imagination fut exaltée comme la faculté humaine plus importante et fondement de la réalité dans la Florence de la Renaissance, ou trois siècles après par les romantiques anglais ou allemands. Nous la retrouvons dans les peintures rupestres, à l'Âge de Bronze, minoens et égyptiens, sufis et taoïstes, Renaissance, romantisme et idéalisme allemand, Goethe, Baudelaire, entre autres trop nombreux pour les citer tous et qui marquèrent durant les siècles d'une consécution linéaire et ascendante, d'un idéalisme que pensons nous, fait partie intrinsèque de l'aventure humaine. 

    L'imagination est la capacité par le biais de la coopération de trouver des solutions créatives aux défis apparues ces deux millions d'années et, qui firent de l'homme une espèce animale différente des autres, le portant là où il se trouve actuellement.

    La réalité donc, elle se créée à chaque instant à travers la conscience participative de tous les êtres vivants.

     

     

    Extrait de l'article "El triunfo de la imaginacion" Sonia Henàndez/ La Vanguardia/ Barcelona 20-01-2019 /

    Bibliographie:

    Daniel C. Dennet/Jacobo Siruela/Patrick Harpur/James Hillman/Agustin Fuentes

    &

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Juillet à 07:20
    Wonderful article! This is the kind of info that are supposed to be shared around
    the net. Shame on the search engines for not positioning this post higher!
    Come on over and talk over with my site . Thank you =)
      • Samedi 6 Juillet à 07:35

        Thank you Rachel for your comment. It is always a pleasure to share the subjects that affect us; See you again

        Merci

        Angel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :